Pratiques proposées / La somatopathie

Motifs de consultation à Voiron

  • Pour le bébé
  • Pour l'enfant
  • Pour l'adulte et la personne âgée
  • Pour la femme enceinte
  • Pour les sportifs

La Somatopathie

La Somatopathie est une approche complémentaire à la méthode Poyet qu'elle enrichit grandement. Elle a été développée par Pierre Camille Vernet, élève de Maurice-Raymond Poyet et assisté de nombreux thérapeutes dont Odile Baudonnel. Elle met en évidence l'influence de l'histoire émotionnelle du patient (ainsi que celle de sa famille) sur son état physique.

Dès sa conception et jusqu'aux premiers mois de sa vie, un individu est en interaction émotionnelle avec ses parents. Il est concerné par tous les traumatismes, peurs et autres stress que lui ou ses parents peuvent vivre. Or, il n'a pas encore la conscience pour les gérer. C'est donc son corps qui va prendre en charge l'ensemble de ces stress, sous forme de lésions somatiques. Il porte ainsi des mémoires émotionnelles vécues voire même transmises, qui vont perturber son équilibre physique et le charger comme des poids.

Ces mémoires inconscientes sont réactivées par les évènements de la vie qui mettent en jeu la ou les mêmes émotions. Lorsque le seuil de tolérance est dépassé, les symptômes ou pathologies apparaissent, il est donc nécessaire de traiter ces charges émotionnelles pour pouvoir agir le plus efficacement possible. Le geste thérapeutique, associé à une prise de conscience de ces mécanismes psychosomatiques, permet au patient de se libérer de ses tensions prépondérantes sur le reste des lésions.
Ce travail précède ou complète celui de la méthode Poyet, plus mécanique mais tout aussi essentiel à un retour à l'équilibre physiologique et donc à la pleine santé.
Le somatopathe pourra, à partir du crâne ou des organes, différencier ces niveaux de perception et d’organisation. Il pourra également définir la nature de la lésion inscrite physiquement au moment du choc.
Pour parler de cette multitude d’anomalies tactiles, nous les regroupons sous le terme générique et pratique de « lésions somatopathiques ». Alors que la mémoire de l’individu ne peut guère remonter au-delà de l’âge de 2 ou 3 ans, le somatopathe pourra sans doute percevoir dans la mémoire du corps des « lésions somatopathiques » inscrites depuis la conception…
La perception, puis les gestes correctifs permettant d'équilibrer ces mécanismes lésionnels auront pour conséquences bénéfiques de libérer les personnes de leurs troubles physiques et, progressivement, des peurs et des différentes douleurs inscrites dans le corps.
Ces informations énergétiques apportées par le thérapeute visent à restituer un mouvement physiologique ainsi qu'un équilibre psycho-émotionnel, tout en permettant au patient, à la patiente, de se connecter à sa propre capacité d'auto-guérison.

Principaux champs d’application :

  • Les déséquilibres traumatiques de tout ordre
  • Les déséquilibres concernant les différentes fonctions du corps humain
  • Les déséquilibres émotionnels liés aux difficultés courantes de l’existence
La somatopathie s’inscrit en accord avec la médecine contemporaine. Si la séance ne nécessite pas de prescription médicale, elle ne se substitue pas à la consultation de votre médecin.